À Figuerolles, les riverains refusent toujours la bétonisation d’une ex-friche culturelle

Photographe: Sylvain THOMAS
Photographe: Sylvain THOMAS

L’îlot Vergne, c’est une parcelle de 4 779 mètres carrés, dans l’est du quartier Figuerolles, à Montpellier. Plus connu sous le nom de "Friche de Mimi", ce terrain est aujourd’hui au cœur d’un conflit entre les riverains et la mairie, qui a délivré un permis de construire pour 137 logements et 151 places de parkings. Pour les habitants du quartier, la municipalité fait le choix de la bétonisation au dépend de la culture.
 
La parenthèse enchantée se referme : pendant plus de 12 ans, l’îlot Vergne et son emblématique "Friche de Mimi" ont représenté un bastion de culture, au sein du quartier de Figuerolles. L’ancienne scierie, propriété de Marie-Louise « Mimi » Vergne, avait cédé la place à des projets culturels, hébergés pour un loyer modeste.

Il vous reste 80% de cet article à découvrir !
Si vous êtes déjà abonnés, connectez-vous.

Pourquoi s'abonner au d’Oc ?

  • S’informer par un média complètement indépendant dont le financement repose sur ses lecteurs.
  • Découvrir des enquêtes de fonds et des révélations qui concernent des enjeux démocratiques au niveau local.
  • Consolider l’émergence d’un journalisme qui défend un autre regard sur l’actualité de Montpellier et sa région.